Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Zaalane sous contrôle judiciaire, Sellal et Benyounes attendus demain à la Cour suprême

L’affaire Ali Haddad continue de faire tomber les têtes des hauts responsables gouvernementaux. Après Ahmed Ouyahia, c’est au tour de l’ex-ministre des Transports, Abdelghani Zaâlane d'être mis sous contrôle judiciaire. Entendu cet après-midi par le juge d’instruction de la Cour suprême, en tant qu’accusé, l’ex-ministre a été  placé sous contrôle judiciaire et a quitté la Cour suprême.

Demain ce sera au tour de l’ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal et de l’ancien ministre de l’Industrie d’être auditionné par le juge d’instruction de la Cour suprême. Au total 12 hauts responsables devraient être entendus, parmi lesquels on peut encore citer Abdelkader Bouazghi, ex-ministre de l’agriculture, Mohamed Djamel Khanfar, wali d’El Bayadh,  Abdesselam Bouchouareb, ex-ministre de l’Industrie, Karim Djoudi, ex-ministre des Finances, Abdelkader Zoukh, ex-wali D’Alger, Amar Ghoul et Boudjemaa Talai qui ont tous les deux occupé le poste de ministre des Transports. Le ministère de la Justice a transmis une demande de levée de l’immunité parlementaire d’Amar Ghoul actuellement sénateur, et la Cour suprême a adressé une demande analogue à l’Assemblée populaire nationale pour la levée de l’immunité parlementaire de Boudjemaa Talai, actuellement député.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *