Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Yémen : des médias houthis annoncent la mort de l’ex-président Saleh

Les Houthis ont affirmé lundi que l'ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh, avec lequel ils étaient en conflit, avait été tué lors de combats dans la capitale Sanaa. «Le ministère de l'Intérieur (contrôlé par les Houthis ) annonce la fin de la milice de la trahison et la mort de son chef (Ali Abdallah Saleh) et d'un certain nombre de ses éléments criminels», a dit la chaîne de télévision des Houthis, Al-Massirah, en citant un communiqué. Sur Twitter, plusieurs houthis ont partagé une vidéo amateur sur laquelle on peut voir le cadavre d'un homme transporté dans un drap. Celui-ci est présenté comme étant Ali Abdallah Saleh, mais son identité n'a pas encore été confirmée. Quelques heures plus tôt, plusieurs témoignages ont fait état d'une explosion survenue au domicile de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, dans la capitale Sanaa et qui serait l’œuvre des Houthis. Depuis cette attaque, qui serait due aux rebelles houthis, on ignore où l'ex-chef d'Etat se trouve. Les milices chiites semblent ainsi avoir fait payer à l’ex-président yéménite le prix de son retournement en faveur de Ryad.  Ce dernier s’était dit, dimanche, prêt à tourner la page avec l’Arabie saoudite à laquelle il avait tendu la main. Une déclaration qui avait fait voler en éclat l’alliance entre les Houthis et les forces de l’ex-président yéménite, deux principales composantes de la rébellion yéménite. Position qui avait aussi considérée comme étant une trahison par les Houthis.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *