Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Vers l’instauration d’une nouvelle taxe sur les voyages

Le Premier-ministre M. Ahmed Ouyahia a évoqué jeudi à Alger la possibilité d’appliquer une taxe sur les voyages. Allant à contre-sens  des demandes concernant une hausse de l’allocation voyage, le chef de file de l’Exécutif a considéré qu’il serait utile de réfléchir à la possibilité d’appliquer une taxe sur les voyages pour ceux qui ont « un pouvoir d’achat » leur permettant de voyager. Face aux vives réactions suscitées au sein de l’hémicycle face à cette annonce, le Premier-ministre a rassuré sur le fait que ce genre de taxe ne figurera pas au titre des dispositions de la loi de finances 2018. Bien qu’il ne s’avise pas à donner plus de détail sur la forme et le montant de cette nouvelle taxe, le Premier-ministre défendra la disposition en estimant que la situation du secteur du tourisme mérite que l’on se penche sur lui. Défendant le bilan des réalisations du secteur et des avantages accordées aux investisseurs dans le cadre du régime la convention, M. Ouyahia estimera qu’il faudra examiner avec les agences de tourisme quel est le manque à gagner résultant du différentiel entre le flux de voyageurs algériens en partance pour l’étranger, et le flux de touristes à destination de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *