Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Une police de l’énergie pour traquer les fraudeurs

  Une police de l’énergie devrait voir le jour avant fin 2017. Le ministre de l’Energie M. Mustapha Guitouni a annoncé lundi à Alger lors de la conférence des Directeurs de l’Energie des 48 wilayas, que son département devrait bientôt concrétiser la mise en place de cette police composée d’agents du secteur et assermentés par les tribunaux. Le ministre qui rappelle que cette police existait durant les années 70, justifie ce retour aux sources par la nécessité de mettre fin à certains comportements parasitaires qui minent les réseaux de distribution de la Sonelgaz. Celui-ci a d’ailleurs expliqué que les vols d’électricité et les rétrocessions sont responsables d’un taux de 10 %  de pertes sur le réseau. Et d’ajouter qu’il faudra porter ce taux 7% de pertes techniques. « Le consommateur de l'énergie et de gaz doit payer ce qu'il consomme, ce qui n'est pas le cas maintenant. Il est temps de mettre de l'ordre », a-t-il asséné. Evoquant le problème d’absence des commodités au niveau des 700 stations-services de Naftal, le ministre a indiqué qu’un nouveau cahier des charges devrait bientôt permettre de réorganiser le réseau, et auquel les gérants de stations-services devront se conformer, auquel cas « des mesures coercitives seront prises ». il a d’ailleurs enjoint les responsables de Naftal de  reprendre ses 700 stations et 56 stations autoroutières afain de les réhabiliter et d’assurer un service de qualité.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *