Un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté à Adrar

Un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté samedi, à Adrar, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), indique dimanche le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a arrêté, le 24 novembre 2018, un élément de soutien aux groupes terroristes à Adrar (3ère Région militaire)", précise la même source. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire "ont appréhendé, à Tlemcen (2e RM) et Biskra (4e RM), quatre (4) narcotrafiquants et saisi (34) kilogrammes de kif traité et une quantité de munitions", tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale "ont intercepté, à Ouargla (4e RM), deux (2) contrebandiers et saisi (6.298) unités de différentes boissons". D’autre part, un détachement de l’ANP "a arrêté, à In Guezzam (6e RM), vingt-trois (23) immigrants clandestins de différentes nationalités et saisi quatre (4) groupes électrogènes et quatre (4) marteaux piqueurs", alors que des Garde-côtes "ont mis en échec, à Annaba (5e RM), une tentative d’émigration clandestine de dix-huit (18) personnes à bord d’une embarcation de construction artisanale", rapporte le communiqué.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *