Tribunal militaire de Blida : Ouverture demain du procès Said, Tertag, Toufik, Hanoune

      Tous les regards seront braqués, demain, sur le tribunal militaire de Blida, à l’occasion de l’ouverture du procès du quatuor Said Bouteflika, Mohamed Mediène alias Général Toufik , Athmane Tertag, dit Bachir, et Louiza Hanoune. Arrêtés respectivement les 04 et 09 mai dernier, le frère et conseiller de l’ex-Président Bouteflika, l’ancien patron de la défunte DRS, l’ex-premier responsable de la DSS et la porte-parole du Parti des travailleurs sont poursuivis pour complot contre l’Etat et atteinte à l’autorité de l’Armée nationale populaire. Il s’agit également de juger par contumace, l’ex-ministre de la Défense, le Général Khaled Nezzar, le fils de celui-ci, Lotfi Nezzar également P-DG de Smart Link Communication ainsi que Farid Benhamdine, président de la Société algérienne de pharmacie, actuellement en fuite à l'étranger. C’est un procès inédit, dans la mesure où il s’agit de juger un proche de l’ex-Président, un général de Corps d’Armée à la retraite, un général-major  la retraite, un ex-ministre de la Défense et une présidente de parti politique. On ignore encore si ce procès sera retransmis en direct à la télévision publique, le ministre de la Communication n’ayant ni infirmé, ni confirmé l’information circulant sur les réseaux sociaux. Une chose est certaine, celui-ci risque d’être riche en révélations. Il devrait ainsi lever le voile sur une période précédant la tentative de lancer le cinquième mandat et dévoiler quelques secrets et intrigues fomentés par les accusés qui avaient participé à de différentes réunions secrètes, et auxquelles auraient pris part des agents étrangers. Des opérations « commandos » avaient été organisées afin de semer le trouble au sein du hirak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *