Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Tramway d’Alger: des pertes annuelles de 240 millions de  dinars

L'entreprise du métro d'Alger (EMA) estime les pertes financières générées par le resquillage au tramway d'Alger à 240 millions de DA annuellement. Le Directeur d’exploitation d’EMA, M. Ali Leulmi,  a indiqué mercredi dans un entretien à l'APS qu’« actuellement, 120 agents de contrôle sont déployés sur la ligne du tramway Ruisseau-Dergana (23 kms). Ils travaillent selon le système de relève par équipes, mais la fraude persiste toujours. Des usagers de toutes catégories se donnent le droit d'emprunter le tramway sans payer leurs tickets ». Selon lui, ces pertes correspondent à près de 40% du montant annuel des recettes du tramway d'Alger, tandis que pour le tramway d'Oran, ces pertes correspondent à 6% des recettes de ce dernier contre 3% pour celui de Constantine. Pour juguler ces actes malveillants alors que le taux de fréquentation du tramway algérois devient de plus en plus intense, l'EMA prévoit des mesures face aux fraudeurs. Il est ainsi envisagé, entre autres, le placement de clôtures au niveau des accès aux stations du tramway, notamment celles à grande influence, avec un agent de contrôle aux points d'accès clôturés, et ce, à l'instar du tramway de Casablanca et d'Istanbul où les taux de fraude sont très bas grâce à ce système, assure-t-il. Aussi et sur un autre volet,  M. leulmi explique que l'EMA s'apprête à lancer un nouveau produit dès le 2 mai prochain. Il s'agit d'une carte magnétique interopérable sans contact (lisible par le lecteur de carte magnétique du métro et du tramway) qui pourra être délivrée sous forme d'abonnements hebdomadaires, mensuels, trimestriels semestriels et même annuels, et valable pour les deux modes de transports. S'agissant de l'évaluation du trafic passagers, il indique que 16,6 millions de voyageurs ont été transportés par le tramway d'Alger en 2016, (+15% par rapport à 2015) et 30 millions de voyageurs par le métro d'Alger, et près de 10,7 millions par le tramway d'Oran et sept (7) millions par celui de Constantine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *