SUBVENTIONS: L’ONIL PERD SES PRÉROGATIVES

    Le paiement des subventions accordées par l’Etat à la production de lait cru ne relève plus, désormais, de l’Office national interprofessionnel du lait (Onil) et sera, en outre, assujetti à un agrément sanitaire. Selon l’APS, l’octroi des subventions sera décentralisé dès ce mois de mai, pour être assuré par les Directions des services agricoles des wilayas (DSA) chargées de les verser aux éleveurs, aux collecteurs et aux transformateurs. L’Onil va ainsi se consacrer uniquement au développement de la filière sur le plan technique, la vulgarisation et l’incitation à l’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *