Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sonatrach : Ould Kaddour minimise l’impact de la grève

Le Premier responsable de la Compagnie nationale des hydrocarbures a minimisé, mardi à Alger, l’impact de la grève des travailleurs des champs pétroliers et gaziers du Sud,  sur la production nationale. Invité à s’exprimer sur le débrayage des travailleurs  de la Sonatrach dans le cadre de l’appel à la grève générale en signe de protestation au 5e mandat, M. Abdelmoumène Ould Kaddour a d’abord tenté d’esquiver les questions des journalistes, avant d’affirmer que « cela n’a aucun impact sur la production nationale d’hydrocarbures ». Le P-DG de la Sonatrach a ensuite insisté sur le fait que les travailleurs étaient à leurs postes et « présents dans la société ». Il faut, cependant, rappeler que les travailleurs des bases pétrolières de Hassi Messaoud, Hassi R’mel, Hassi Berkine et In Amenas, ainsi que ceux du port pétrolier de Béjaïa ont répondu à l’appel à la grève générale et ont quitté leur poste, dès dimanche.  Mardi, ce sont les travailleurs des raffineries de la Sonatrach de Skikda qui ont décidé à leur tour d’organiser un sit-in et d’afficher ainsi leur soutien au mouvement populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *