Sonatrach : appel à l’optimisation des coûts de production des hydrocarbures

  Le P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a appelé, mercredi à Illizi, les cadres et les travailleurs du groupe à augmenter la productivité tout en minimisant les coûts de production pétrolière et gazière pour faire face au recul des prix de pétrole. Selon APS, M. Ould Kaddour a indiqué lors d’une rencontre avec le personnel de la direction régionale de Sonatrach à Rhourd-Ennous (Illizi) dans le cadre d'une visite de travail et d’inspection du complexe gazier de la région que l’Algérie était «  dans une période où les prix du baril de pétrole frôlaient les 150 dollars le baril, mais là, nous ne sommes qu’à 40 à 50 dollars le baril. Pour y faire face, il y a des ajustements à faire dans notre fonctionnement. Nous devons doit tout d’abord réduire les coûts de notre production et augmenter la productivité ». Le premier responsable de Sonatrach a relevé la nécessité d’augmenter la rentabilité des projets engagés par ce groupe et d’optimiser les coûts des activités, et ce, en parallèle des démarches entreprises par l’Algérie pour contribuer à la réduction des stocks mondiaux du pétrole afin d’augmenter les prix. Accompagné par le vice-président exploration et production de Sonatrach, Salah Mekmouche, le vice-président de l’activité transport par canalisation, Arbi Bey Slimane, le directeur général adjoint de la commercialisation, Omar Maliou, le P-dg du groupe pétrolier national a inspecté plusieurs unités de traitement et de compression de gaz naturel à Rhourd Ennous avant de rallier Hassi Messaoud pour l’inspection d’autres unités de production pétrolière. Lors de sa visite à Illizi, il a inauguré le gazoduc GR6 Rhourd Ennous-Hassi R’mel, d’une longueur de 536 kms et d’une valeur de l'ordre de 64 milliards DA. Cette canalisation de transport de gaz naturel de 48’ de diamètre a été réalisé par un groupement d’entreprises nationales en l’espace de 24 mois. La fourniture des tubes a été assurée par l’entreprise publique de fabrication de tubes Alfapipe, tandis que la construction de la canalisation a été réalisée par le Groupe Cosider. Quant au contrôle et au suivi de la réalisation, ils ont été confiés à l’Entreprise nationale d'agréage et de de contrôle technique (ENACT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *