Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sommet UA-UE : la participation de la RASD, une « victoire pour le peuple sahraoui »

  Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a affirmé jeudi que la participation de la République sahraouie aux travaux du 5e sommet des présidents et chefs de gouvernements de l'Union africaine (UA) et de l'Union européenne (UE) à Abidjan (Côte d'Ivoire) constituait une "victoire pour peuple sahraoui et sa cause juste". Dans une déclaration en marge du 5e sommet de partenariat UA-UE qui s'est tenu à Abidjan, le Président sahraoui a précisé que la "position africaine unifiée, procédant de l'attachement à l'Acte constitutif a mis en échec toutes les tentatives marocaines visant à exclure la RASD et montré aux Africains l'intention malveillante du Maroc de disloquer l'unité africaine". Le Président de la RASD a salué, dans ce sens, la "position consensuelle des pays africains sur la participation des pays membres de l'UA à tout partenariat regroupant l'Afrique avec ses partenaires", soutenant que "cette position démontre au monde entier et à tous les partenaires que la RASD ne peut être ignorée en sa qualité de membre permanent et fondateur de l'UA". La RASD Avait participé au sommet sur invitation du Bureau du président de l'UA à l'instar de tous les autres pays membres. Le Président sahraoui a reçu le 31 octobre dernier une invitation officielle du président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, pour assister au sommet. La présence de la RASD à ce sommet constitue une réaffirmation de la position unifiée de l'Afrique quant à la nécessité de mettre un terme à l'occupation des territoires de la république sahraouie, membre fondateur de cette union, attaché au respect de son Acte constitutif et ardent défenseur de ses principes et de sa ligne politique en faveur de la décolonisation de Afrique. Cette présence se veut aussi un message clair et fort au Maroc, qui a vainement manœuvré pour empêcher la participation de la RASD, que la RASD est une réalité et un membre fondateur et actif au sein de l'instance panafricaine. A ce propos, le ministre délégué et conseiller à la présidence sahraouie, M. Bachir Mustapha Sayed a estimé, en marge des travaux du sommet, que ce qui s'est passé au sommet d'Abidjan permettra " d'aller vers l'apaisement dans le région et vers l'édification du Grand Maghreb Arabe avec le Sahara Occidental", affirmant que la participation de la RASD à cette rencontre est "un acquis et une victoire pour la cause sahraouie". Placé sous le thème "Investir dans la jeunesse pour un développement durable", le travaux du 5ème sommet UA-UE qu'a abrité la capitale ivoirienne Abidjan, les 29 et 30 novembre avec la participation de 55 pays membres de l'Union africaine (UA) d'Afrique et des 28 pays membres de l'Union européenne (UE), ont pris fin, jeudi après-midi, par l'approbation de plusieurs points portant essentiellement sur le renforcement de la paix, de la sécurité et de la coopération entre les deux continents et l'adoption, notamment d'une Déclaration commune sur la situation des migrants en Libye. APS  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *