Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sidi Saïd vacille

Sale temps pour Sidi Saïd. Le patron de la centrale syndicale résiste et tente de s’accrocher en dépit d’une importante vague de contestation le sommant de partir. Ce mercredi matin, le parvis du siège de l’UGTA, à la Maison du peuple, à Alger, a rassemblé   une foule de cols bleus venus de différentes régions du pays pour exiger le départ de l’un des soutiens du clan Bouteflika. Sidi Saïd qui avait annoncé la tenue du congrès sans fixer de date laissant cette initiative à la commission de préparation dudit congrès, se dit non partant pour un nouveau mandat. Cette promesse n’assouvit pas la soif de changement des dizaines de milliers de syndicalistes qui exigent le départ immédiat de Sidi Saïd. Ce dernier est accusé par la base de plusieurs décisions prises unilatéralement et à contrario des intérêts des travailleurs. Il lui est reproché l’affaire El Khalifa et son implication dans ce scandale. Sa proximité avec Saïd Bouteflika, de Ali Haddad et du patronat mais surtout le fait d’avoir tourné le dos aux millions de travailleurs sont ces casseroles qu’il traine derrière lui. La chute de ce retraitable semble imminente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *