Sellal et Ouyahia devant la Cour suprême dès demain

    Deux anciens premiers ministres ainsi que plusieurs ministre devront dès demain être confrontés à la Justice en tant qu’accusés dans le cadre de l’affaire liées aux avantages « indus », accordés à l’homme d’affaires Ali Haddad.  Les auditions du magistrat instructeur auprès de la Cour suprême devraient être ainsi, entamées dès demain, selon ce qu’annoncent plusieurs médias. Ainsi, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, deux anciens Premiers-ministres, Abdelghani Zaalane, Amar Tou, Amar Ghoul et Boudjemaa Talai, qui ont tous occupé le poste de ministre des Transports, Abdesselam Bouchouareb, ex-ministre de l’Industrie, Amara Benyounes, ancien ministre du Commerce, Karim Djoudi ex-ministre des Finances, ainsi que Abdelkader Zoukh ancien Wali d’Alger et Mohamed Djamel Khenfar ex-Wali d’El Bayadh devraient être entendus par la Cour suprême. Pour rappel, ces derniers ont été entendus par le tribunal de Sidi M’hamed le 16 mai dernier, dans le cadre de l’affaire Ali Haddad. Cependant en raison du privilège de juridiction dont bénéficient les membres du gouvernement, leurs dossiers ont été transférés à la Cour suprême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *