RND: Seddik Chihab fustige « les professionnels de l’indignation »

Le porte-parole du Rassemblement national démocratique (RND), Seddik Chihab, a fustigé samedi depuis El Tarf ceux qu’il a qualifiés de "professionnels de l'indignation" qui, a-t-il soutenu, se déploient pour "créer un climat de doute et d'instabilité".   Mandaté par le Secrétaire général du RND pour présider une rencontre du bureau local de cette formation politique, tenue à la maison de la culture Ahmed Betchine, M. Chihab a dénoncé "les gens qui critiquent toute action et décision pour semer le doute et freiner le développement du pays".   Il a dans ce sens souligné que "les professionnels de l'indignation" ont critiqué le recours au financement non conventionnel décidé par le gouvernement, attestant que "ces mêmes voix auraient certainement critiqué l’option du recours au Fonds monétaire international (FMI) pour relancer des projets de développement". Chihab a considéré que "ces voix critiquent pour critiquer" et omettent, a-t-il soutenu, de "débattre du meilleur moyen pour aller de l’avant".   Rappelant l’appel du président de la République, Abdelaziz Bouteflika à "la construction d'un front populaire solide" devant garantir la sécurité de l'Algérie, le porte-parole du RND a plaidé pour la continuité du processus de développement pour davantage de progrès et de stabilité.   "La réconciliation et la concorde nationales, initiées par le chef de l’Etat, ont permis d’importants acquis pour le pays sur les plans social, économique et politique’’, a-t-il ajouté, soulignant que le choix de la continuité que prône le RND était dicté par le souci de "consolider les fondations d’une société développée et solidaire".   "La stabilité est un acquis résultant des décisions sages du président de la République, qu’il faut préserver pour édifier un pays fort, démocrate et stable par ses institutions", a-t-il encore ajouté.   Affirmant que la ligne de sa formation politique était inspirée de la Déclaration du 1er  novembre 1954, le porte-parole du RND a appelé les jeunes à s’impliquer davantage dans la vie politique pour assurer la continuité.   Saluant les efforts déployés par les éléments de l’Armée nationale populaire (APN) et de tous les corps de sécurité dans la préservation de la stabilité du pays, M. Chihab a renouvelé "la confiance du RND aux moudjahidine qui se sont sacrifiés pour le pays".APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *