Rencontre Gouvernement-walis: impérative poursuite de la lutte contre la corruption

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a mis l'accent dimanche à Alger sur la nécessité de poursuivre "avec rigueur" la lutte contre la corruption et l'abus de fonctions. Intervenant à l'ouverture des travaux de la rencontre Gouvernement-walis, M. Tebboune a déclaré "nous devons poursuivre rigoureusement la lutte contre la corruption et l'abus de fonctions", estimant que le citoyen souffrait encore de ce qu'il a qualifié de "petite corruption". Affirmant que "le citoyen est en droit de bénéficier des services de l'administration et de demander les documents dont il a besoin, sans qu'une quelconque compensation ne lui soit exigée en contrepartie", le Président de la République a rappelé, à cet égard, l'existence de pratiques "inacceptables" exercées par l'administration contre le citoyen, ce qui est plus grave que la corruption, a-t-il soutenu. "L'abus de fonction dans le but de s'enrichir reste illicite (Haram), d'où l'impératif de lutter contre ce phénomène car nul n'a le droit d'exiger au citoyen une compensation en contrepartie d'un service", a ajouté M. Tebboune, appelant les responsables concernés à honorer leurs engagements vis-à-vis du citoyen qui "sait pertinemment distinguer le véritable responsable, de celui qui veut gagner du temps". Etayant ses dires, le Président Tebboune a cité le dossier d'attribution de logements à Alger où 16.800 certificats de résidence falsifiés avaient été découverts, vendus à 1.500 Da le certificat. Il s'agit d'un sujet "sensible touchant directement le citoyen", a-t-il dit, appelant à combattre ce phénomène, et ce "quelle que soit la personne impliquée".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *