RECORD DE LA PRODUCTION DE L’OPEP

    Les espoirs d’un gel, à défaut d’une baisse, des niveaux de pétrole des pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, sont-ils à jamais balayés. Deux semaines, à peine, après l’échec de la réunion de Doha au Qatar, une nouvelle enquête menée par l’agence de presse britannique, Reuters, fait ressortir une hausse de la production de pétrole Opep, en avril laquelle a atteint son plus haut niveau durant l’histoire récente de l’Organisation. Reuters précise que la hausse a été alimentée par l’Iran et l’Irak. Pour sa part, l’Arabie saoudite n’a pas opéré de changements notables sur ses niveaux de productions, même si elle n’a pas écarté une augmentation de ses approvisionnements après l’échec de la réunion de Doha, le 17 avril dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *