Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Qu’est devenu Saïd Bouteflika ?

Saïd Bouteflika est une véritable intrigue au sein de la République Algérienne. Nommé discrètement par un décret non publiable au poste de conseiller spécial de l’ex président, il n’apparait jamais, sinon derrière les rideaux. Saïd Bouteflika a passé vingt ans à la présidence de la République tapi dans l’ombre de son frère. Inaccessible, inapprochable et entouré de secret, son nom faisait même peur. Prés d’un mois après la chute de son frère Abdelaziz,  il continue à susciter les interrogations. Est-il tombé, lui aussi ? Exerce-t-il toujours à la présidence de la République ? Donnerait-il encore des ordres ?  Autant de questions qui alimentent les discussions de la rue qui exige son exclusion de l’institution présidentielle et son déferrement devant la justice. Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Hacene Rabehi avait donné sa langue au chat à ce sujet, déclarant « wallah ma aalabali » (je ne suis pas au courant) feignant interroger maladroitement l’assistance et invitant le journaliste à consulter le journal officiel omettant que le frère cadet du président déchu a été nommé par décret non publiable sur le JO. Cet « aveu » d’ignorance du cas d’un haut cadre de la présidence qui a le rang de ministre laisse pantois. Qu’est donc devenu l’homme le plus puissant d’Algérie ?  
صحفي يسأل الناطق باسم الحكومة: "هل ما يزال السعيد بوتفليقة مستشارا في الرئاسة"

صحفي يسأل الناطق باسم الحكومة: "هل ما يزال السعيد بوتفليقة مستشارا في الرئاسة"شاهدوا كيف رد:

Publiée par Journal el Bilad sur Mercredi 24 avril 2019

2 pensées sur “Qu’est devenu Saïd Bouteflika ?

  • 26 avril 2019 à 8 h 45 min
    Permalink

    Oui pour les arrestations mais, il faut commencer par ceux qui ont permis à tous ces voleurs de commettre leurs méfaits. Les plus grands voleurs n’ont pas été encore arrêtés

    Répondre
  • 25 avril 2019 à 19 h 26 min
    Permalink

    Je suis tout à fait d’accord à l’intervention militaire ces escrocs d’ÉTAT il faut tous les juger et saisir leurs biens qui sont ceux du peuple

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *