Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Quand le Cerist refuse d’attribuer des noms de domaines .DZ aux médias algériens  

  La domiciliation des sites web des médias algériens  constitue l’un des axes de la politique gouvernementale en matière de promotion des médias électroniques et des sites web de médias algériens. Malheureusement, l’ambition du gouvernement risque d’être quelque peu gênée par l’attitude du Centre de recherche sur l’information scientifique et technique, Cerist,  chargé d’attribuer les noms de domaines.DZ via le Network Internet Center.dz. Quel a été notre étonnement lorsque nous avons appris que le Cerist a refusé d’attribuer un nom domaine .DZ à un média algérien pour cause d’agrément non valable. Un argument qui ne tient en aucune manière la route dans la mesure où l’on sait que l’ensemble des agréments provisoires accordés par le ministère de la Communication sont valable jusqu’à une année après l’installation de l’Autorité de régulation de la presse écrite et qui n’a d’ailleurs pas été installée. Une attitude qui pourrait être mise sur une gestion bureaucratisée des noms de domaines de  la part du Cerist.  Une gestion qui a d’ailleurs freiné l’évolution du nombre de domaines.DZ en Algérie, et qui va à l’encontre des orientations gouvernementales. En 2016,  l’Algérie ne comptait que 6.000 noms de domaines .DZ contre près de 60.000 noms de domaines .ma au Maroc  et plus de 33.000 noms de domaines .tn en Tunisie. Notons que la nouvelle loi sur la poste et les télécommunications entend confier la gestion des domaines .dz à l’autorité de régulation des postes et des télécommunications avec des prérogatives élargies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *