Promotion des exportations: vers un accord préférentiel algéro-mauritanien

Deuxièmes fournisseurs de la Mauritanie, les opérateurs algériens souhaitent renforcer leur présence sur le marché local. A l’occasion de la tenue de la Foire des produits algériens qui sera inaugurée mardi soir à Nouakchott, les producteurs algériens demandent l’application de taux préférentiel et l’amélioration du réseau routier pour les coûts de l’acheminement de leurs produits. Lors de sa visite des stands dédiés aux entreprises algériennes, le ministre du Commerce Saïd Djellab, a précisé que les entreprises algériennes avaient tenu à élaborer plusieurs études concernant le marché mauritanien, lesquelles leur ont permis de déterminer les marchandises prisées par les opérateurs et consommateurs mauritaniens. Pour M. Djellab, l'ouverture récente du passage frontalier Mustapha Ben Boulaid à Tindouf, a permis aux opérateurs algériens de se lancer directement dans les opérations d'exportation et de transport de marchandises avec des camions semi-remorque de transport des marchandises. Le passage terrestre de Tindouf a permis de réduire la durée du transport de marchandises à 7 jours, une durée qi sera raccourcie à seulement 5 jours. Pour ce faire, un soutien sera apporté à la Société Nationale de Transports Routiers "Logitrans", afin qu'elle accomplisse son rôle dans le domaine de transport des différents marchandises algériennes à destination de la Mauritanie. Actuellement, des bases logistiques dans la wilaya de Tindouf sont en cours de réalisation en vue de permettre aux opérateurs de stocker les marchandises et de les acheminer vers la Mauritanie et l'Afrique de l'Ouest en général, en sus d'autres bases qui seront également créées dans la wilaya de Tamanrasset en 2019. Ces mesures s'inscrivent, selon le ministre, en droite ligne avec les orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en vue d' intensifier l'intégration économique africaine, concrétiser la coopération entre les peuples, développer les régions frontalières et accéder à de nouveaux marchés des pays de l'Afrique de Ouest depuis Nouakchott et Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *