Procédures d’impeachment dans l’histoire des Etats-Unis

La première fois qu’un président américain est visé par une procédure d’Impeachment fut en 1868. Celle-ci a été lancée contre Andrew Johnson devenu président des USA après l’assassinat de Lincoln. La procédure a échoué lors du vote par une voix. La deuxième procédure d’impeachment a été engagée contre le président Richard Nixon, en 1974, à la suite du scandale du Watergate, le contraignant à déposer sa démission. Ensuite, le  8 octobre 1998, Bill Clinton est rattrapé par l’affaire de Monica Lewinsky, le Monicagate. Il est sauvé par 55 sénateurs sur 100 de l'accusation de parjure. Le 24 septembre 2019 et pour la quatrième fois dans l’histoire des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, 45eme président des USA est à son tour confronté à une procédure d’Impeachment lancée par  la présidente de la chambre des représentants, Nancy Pelosi. L’affaire appelée « Donald Trump et l'Ukraine » fait suite à la controversée conversation téléphonique où Trump aurait incité le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, à relancer une enquête impliquant le fils de Joe Biden, potentiel rival démocrate du président américain à l'élection présidentielle de 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *