Présidentielles : Après les P/APC, les magistrats de onze wilayas annoncent leur boycott.

Les magistrats de onze wilayas refusent de couvrir les élections présidentielles prévues le 4 juillet en soutient au hirak. Il s’agit des juges de la wilaya de Constantine, Bejaia, Tizi ouzou, Boumerdes, Bouira, Biskra, Guelma, Oran, Sidi Belabbes, El Oued et  Annaba. Ces magistrats ont annoncé leur boycott à la révision des listes électorales qui débute aujourd’hui. Cette vague de refus de couvrir les prochaines élections est soutenue par le club des magistrats libres qui compte un millier de magistrats ainsi que du syndicat des magistrats. Le corps de la magistrature compte quelque 5000 magistrats. Par ailleurs, plusieurs présidents d’APC, notamment ceux appartenant au RCD et au FFS des wilayas de Bejaia, de Tizi ouzou et Setif ainsi que certains élus d’autres régions du pays ont refusé, à leur tour, d’ouvrir les bureaux de révision des listes électorales et annoncent leur boycott des prochaines élections présidentielles rejetées par le peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *