Pour les yeux de …Macron

En ce jour gris et pluvieux, l’université d’Alger 1 a choisi de défier Dame nature et se parer bizarrement de sa plus belle robe. Dans leur zèle habituel les responsables et rien que pour les yeux de …Macron qui est attendu, le 06 décembre à Alger, ont décidé de peindre la façade de la « Fac centrale ». Une aberration chez l’ouvrier algérien du BTP pour qui les jours pluvieux sont sacrés et chômés pour cause de « temberie » (Intempérie). Des entreprises du batiments à l'instar de la Sonatiba ont dû mettre la clé sous le paillasson à cause des surcoûts des chantiers générés par la "règle" des intemperies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *