Portrait : Noureddine Boutarfa, le ministre que l’on n’attendait pas

Nous ne l’avions pas vu venir et pourtant…. Celui-là même dont la nomination à la tête du département de l’énergie faisait le moins de consensus au sein du secteur, a pu faire consensus à l’Opep. Heureux était Noureddine Boutarfa, un certain mercredi 28 novembre 2016, lorsqu’il réussit à arracher un accord informel, qualifié par beaucoup d’historique, sur une réduction conséquente de la production de pétrole des pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Essai transformé le 30 Novembre à Vienne, puis lorsque les producteurs de pétrole non-Opep décident de rejoindre le consensus… Lire la suite de notre portrait sur le numéro de janvier du magazine Cap Algérie, en vente actuellement dans les kiosques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *