Pétrole : une baisse de 4,1 % % de la production au 1er trimestre 2018

    Les exportations algériennes en hydrocarbures ont enregistré une baisse de 2,8 % au premier trimestre 2018. Selon l’agence de presse Reuters qui cite les chiffres  du ministère de l’Energie, les exportations en hydrocarbures ont été grevé par la baisse de la production et la hausse de la demande interne en énergie. Selon les mêmes chiffres publiés par la revue du département de Mustapha Guitouni « Algeria Energy », les exportations totales de pétrole et de gaz ont atteint 27,7 millions de tonnes équivalent pétrole au cours des trois premiers mois de 2018. Les exportations de pétrole ont baissé de 8,9% en volumes au premier trimestre, tandis que les ventes de gaz naturel et de condensat ont augmenté respectivement de 1,2% et 17,7%. La production totale de pétrole et de gaz a atteint 44,3 millions de tonnes équivalent pétrole, soit une baisse de 0,9% par rapport au premier trimestre de 2017. La production de pétrole brut et de condensat a diminué de 4,1%, tandis que la production de gaz naturel a augmenté de 1,4%, sur la même période. La production de produits raffinés a augmenté de 4,4% pour atteindre 8,2 millions de tonnes. Le ministère de l'Énergie s'attendait à ce que la production annuelle d’énergie augmente de 6,5% après une chute de 2,7% en 2017. Les investissements dans le secteur de l’énergie ont chuté de 9,9% à 2,4 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de 2018, selon la même source. Le département de l’énergie précise aussi que la consommation totale d'énergie a augmenté de 7,1% à 16,7 millions de tonnes équivalent pétrole au cours des trois premiers mois de 2018. A elle seule, la consommation de gaz naturel a augmenté de 9,9% à 12,8 milliards de mètres cubes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *