Pétrole : nouvelle baisse de la production en Algérie

  La production de pétrole continue de décliner en Algérie. Selon une enquête de l’agence de presse britannique Reuters, la production de pétrole est passée de 1,04 million de barils/ jour au mois d’octobre dernier à 1,02 million de barils /jour en novembre. Une nouvelle baisse qui pousse à s’interroger sur les raisons du déclin de la production. Si le ministre de l’Energie attribue ce recul au respect des engagements pris dans le cadre de l’accord Opep, l’Algérie semble aller bien au-delà. En effet, l’Algérie s’est engagée dans le cadre de l’accord du 30 novembre 2016 de réduire sa production de 50.000 barils/jour, sur une production initiale de 1,089 million de barils/jour. Hors, si l’on se réfère à la production de novembre on constate que la baisse a atteint près de 70.000 barils/jour. Il est cependant vrai que le zèle dont fait preuve l’Algérie pour ce qui est du respect des engagements pris dans le cadre de l’accord Opep, permet de compenser l’indiscipline dont font preuve d’autres producteurs Opep. C’est le cas de l’Equateur et du Gabon, où les Emirats arabes unis qui n’a baissé sa production que 63.000 barils/jour contre un engagement de 139.000 barils/jour. D’autres pays du Cartel sont allés plus loin que leurs engagements en termes de réduction de la production comme l’Angola, l’Arabie saoudite qui abaissé sa production de 544.000 barils/jour  alors que Ryad s’était engagé à des coupes de 486.000 barils / jour et le Venezuela qui a enregistré un recul de la production de 167.000 barils jour pour un engagement de baisse de 95.000 barils /jour. Plus globalement, l’enquête de Reuters fait ressortir que l’Opep a dépassé ses objectifs de réduction de la production au mois de novembre. Celle-ci est passée à 29,67 millions de barils /jour contre 29,90 millions barils/jour en octobre. Cela représente  aussi une coupe de 1,298 million de barils/jour para rapport au niveau de production de décembre 2016. Rappelons dans ce sens que dans le cadre de l’accord du 10 novembre l’Opep s’est engagée à réduire son offre de 1,161 million de baril/jour. Les chiffres du mois de novembre reflètent un taux de respect des engagements de 112 % au mois de novembre contre 92 % en octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *