Paradis fiscaux : l’UE espère se doter d’une liste noire

Les 28 ministres des Finances de l'UE sont réunis mardi pour se doter une liste noire d'environ 20 noms de paradis fiscaux opérant hors de leurs frontières, une première pour l'Union. "Il y aura, je l'espère, une liste noire qui devra comporter une vingtaine de pays qui, malgré dix mois de dialogue, n'ont pas pris les engagements nécessaires", a déclaré le Commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, en arrivant à cette réunion à Bruxelles. "Et il y aura une autre liste, que je qualifierai de grise, avec une quarantaine de pays qui eux ont pris des engagements qui devront être suivis. C'est une première victoire pour la transparence", a ajouté M. Moscovici. Selon l’AFP qui cite une source bien informée, les ministres doivent se pencher mardi matin sur une liste noire qui comporte les onze Etats suivants: la Corée du Sud, Macao, Panama, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis, la Barbade, le Cap-Vert, Grenade, les îles Marshall, les Palaos et Sainte-Lucie. Ce serait davantage que la liste noire de l'OCDE (l'Organisation de coopération et de développement économiques), qui avait épinglé cet été un seul et unique pays: Trinidad-et-Tobago. Jusqu'au tout dernier moment, la liste de l'UE, très attendue après les scandales récents qui ont révélé différents systèmes d'évasion fiscale, devrait encore faire l'objet de tractations entre les Etats membres. Car, conformément aux règles européennes sur les questions fiscales, les 28 doivent s'entendre à l'unanimité sur le nom des pays "blacklistés".  Parmi ceux qui ont décidé de se plier aux demandes de l'UE, les pays développés ont jusqu'à la fin 2018 pour le faire et les pays en voie de développement jusqu'à la fin 2019. M. Moscovici a "invité les Etats membres à ne pas faire preuve de naïveté face aux engagements qui sont pris, à s'assurer qu'ils sont tenus et à mettre en place des sanctions dissuasives car il faut maintenir la pression sur les pays tiers".  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *