Ouyhaia, Djoudi, Tou, El Hamel et Oulmi aujourd’hui devant les juges

    Les auditions de hauts responsables ont repris en ce début de semaine avec la convocation de cinq personnalités qui devront être entendues par les juges. C’est l’ex-ministre des Finances Karim Djoudi qui a ouvert le bal très tôt ce matin en se présentant devant le magistrat instructeur de la Cour suprême. Karim Djoudi est entendu dans le cadre du dossier Ali Haddad pour des soupçons d’octroi d’indus avantages et de passation de marchés publics non conformes à la réglementation. Amar Tou, l’ex-ministre des Transports doit être entendu, cet après-midi, dans le cadre de la même affaire. Les anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que l'ex-ministre du Commerce Amara Benyounes ont déjà été auditionnés la semaine dernière et mis en détention provisoire à la prison d’El Harrach. L’ex-ministre des Transports, Abdelghani Zaalane a quant à lui été mis sous contrôle judiciaire et ses passeports –diplomatique et ordinaire- confisqués. L'ex-wali d'Alger Abdelkader Zoukh et le wali d'El Bayadh Mohamed Djamel Khanfar devraient comparaître demain. Notons que la comparution de Amar Ghoul et de Boudjemaa Talai devra attendre la levée de leur immunité parlementaire, tandis que deux anciens ministres, Abdesselam Bouchouareb et Abdelkader Bouazghi se trouvent actuellement en fuite à l'étranger C’est ce matin que Mourad Oulmi,  patron du Groupe Sovac, représentant exclusif de la marque Volkswagen en Algérie, doit être entendu par le pôle spécialisé du tribunal de Sidi M’hamed, pour des avantages indus dont il aurait bénéficié. Notons que Mourad Oulmi a été interpellé jeudi par les services de la gendarmerie de Bab Edjedid (Alger). L’ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia doit également être entendu dans le cadre du même dossier. Enfin,  l’ex-DGSN, Abdelghani Hamel, s’est présenté ce matin au tribunal de Blida pour être entendu par le juge d’instruction dans le cadre du dossier de l’ex-directeur de la Sûreté nationale d’Alger, Noureddine Berrachedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *