Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ouyahia s’agrippe au RND

Partira, partira pas ? Ouyahia s’accroche, piteusement en dépit des esclandres que font les militants pour la énième fois devant le siège du parti. L’ex premier ministre et SG du RND qui doit se justifier, mardi, devant la justice n’entend pas lâcher prise. Les attaques frontales de son ancien porte-parole, Seddik Chiheb et les incessants appels de la base qui lui demande de partir n’arrivent toujours pas à dissuader l’homme « des sales besognes », connu pour son entêtement et le jusque-boutisme qui lui a couté, d’ailleurs, politiquement cher. Symbole du système et de « la privation » populaire, l’homme qui  déniait aux citoyens le droit de prendre même « du yaourt », peut se targuer d’avoir à son actif la dislocation du complexe d’EL Hadjar et l’incarcération de dizaines de cadres de Sider dans les années 90, ainsi que la fermeture de plusieurs entreprises publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *