Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ouverture du procès de Saïd, Toufik, Tartag et Hanoune le 23 septembre

Le procès de Saïd Bouteflika, du général Mohamed Mediene alias Toufik, de Bachir Tartag et de la secrétaire générale du parti des Travailleurs, Louisa Hanoune s’ouvrira lundi 23 septembre. Arrêtés respectivement, le  04 et 09 mai, le quatuor est détenu depuis quatre mois à la prison militaire de Blida. Les quatre prévenus sont accusés d’atteinte à l’autorité de l’armée et complot contre l’Etat, et risquent de lourdes peines. Le procès qui se tiendra au tribunal militaire de Blida pourrait lever le voile sur une période précédant la tentative de lancer le cinquième mandat et dévoiler quelques secrets et intrigues fomentés par le trio et rejoint par un certain nombre de personnalités politiques qui avaient participé à de différentes réunions organisées secrètement par le duo Saïd Bouteflika et le général Toufik dont Louisa Hanoune faisait partie. Des opérations « commandos » avaient été organisées afin de semer le doute et l’anarchie au sein de la population dont la majorité est sortie dans la rue formant ce qui est communément appelé le hirak. Ces manifestations pacifiques et non violentes avaient failli se  transformer en bain de sang si ce n’est la vigilance des citoyens qui ont su ne pas riposter aux provocations entre autre, notamment lors du gazage au lacrymogène perpétré à l’intérieur du tunnel des facultés qui grouillait de monde tout comme les attaques menées contre les manifestants par des jets de pierres et de bombes lacrymogènes ainsi que d’autres exactions imputées à certains éléments du DRS en civil et qu’on soupçonnerait d’être des agents à la solde du général Toufik.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *