Ouverture de guichets de finance islamique dans les banques publiques: la Cnep, la Badr et la BDL en éclaireurs

Trois banques publiques devraient ouvrir des guichets de finance islamique avant la fin 2017. Le ministre des Finances, M. Abderrahmane Raouya a indiqué jeudi lors des travaux de l’université du FCE à Alger que la Cnep Banque, la BDL  qui commercialisent déjà des produits d’épargne participative et la Badr devrait ouvrir des guichets de finance islamique avant la fin de l’année. Une opération qui devrait être élargie aux autres banques publiques en 2018. Il a expliqué dans ce sens que la formation des personnels aux produits de finance islamique comme El Idjar, la mourabaha et la moucharaka ainsi qu’au fonctionnement dual des banques entre financements classiques et finance islamique. Le ministre a également rappelé que plusieurs banques privées proposent déjà des produits de finance islamique en dépit de la réglementation actuelle. Il s’agit entre autres de deux banques islamiques la Baraka banque et la Salam Bank, ainsi que deux banques privées la Trust Bank et AGB. Le ministre estime cependant que si le besoin s’en ressent, un changement de la réglementation en vigueur pourrait être envisagé pour promouvoir la finance islamique. Il a d’ailleurs précisé que des dispositions de la loi de finance 2018 autorisent l’émission de titres souverains sous la forme de Sukkuk  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *