Ouverture à Nouakchott de la Foire des produits algériens

La quatrième édition de la Foire des produits algériens ouvre ses portes, lundi à Nouakchott, avec pour objectifs la promotion des exportations hors hydrocarbures, le renforcement des échanges avec la Mauritanie et la mise en place des bases d'une coopération économique intégrée avec les pays voisins. La cérémonie d'ouverture de cette foire se déroule en présence du ministre du Commerce, Said Djellab qui présidera une délégation de haut niveau et la ministre mauritanienne du commerce, de l'industrie et du tourisme, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass. Organisée par la Société algérienne des foires et exportations (Safex), cette manifestation, qui s'étalera du 23 au 29 octobre en cours, offrira l'occasion de consolider les relations de coopération entre les entreprises des deux pays et de signer des accords d'associations dans divers domaines. Elle permettra également aux visiteurs mauritaniens de découvrir une large gammes de produits algériens. Cette foire intervient dans le cadre des recommandations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui a appelé à s'orienter vers les marchés africains et à asseoir des ponts logistiques à même de dynamiser le commerce et la coopération économique algéro-africaine. Cette manifestation verra la participation de près de 180 opérateurs économiques algériens, à travers 4.000 M2 de stands d'entreprises publiques et privées activant notamment dans les filières de l'électronique, de l'électroménager, du plastique, des produits agroalimentaires, des véhicules, des transports et autres. Plusieurs rencontres sont prévues entre les opérateurs économiques des deux pays pour examiner les opportunités de coopération et de partenariat. Une réunion préparatoire à cette manifestation a eu lieu le 6 octobre sous la présidence des ministres du Commerce, des Travaux publics et des transports, respectivement Saïd Djellab et Abdelghani Zaalane et à laquelle ont assisté des représentants de la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (CACI) et de nombreux opérateurs économiques. La coopération économique entre l'Algérie et la Mauritanie avait été relancée, en mars dernier, avec l'ouverture de trois showrooms des entreprises FAMAG, spécialisée dans la fabrication du matériel agricole, Géant Electronics (l'électroménager) et SAFCER (la fabrication de céramique et produits rouges) . Le succès de l'expérience de CONDOR et du groupe SIM, depuis janvier 2017, a encouragé d'autres entreprises algériennes à accéder au marché mauritanien et partant aux marchés africains.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *