Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Oran : Sellal inaugure l’usine de l’ETRHB Haddad et évoque des contrats avec Sonatrach

  Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, a inauguré, mercredi,  plusieurs un complexe industriels à l’occasion d’une visite de travail à Oran. Dans la zone économique de Bethioua, M. Sellal a inauguré un complexe industriel spécialisé dans la fabrication de tubes d’acier sidérurgiques, du groupe privé "ETRHB Haddad". Le Premier-ministre même a instruit la direction de l’usine d’entamer la production pour qu’elle soit avalisée afin de signer des contrats avec le ministère des Ressources en eaux et le groupe Sonatrach. Constitué de deux unités pour la fabrication et le revêtement des tubes spirales en acier, le complexe industriel, dont les travaux de réalisation ont été lancés en 2013, a nécessité un investissement de 21 milliards DA. Cette usine produira annuellement 450.000 tonnes de tubes destinés aux transferts hydrauliques, gazier et pétrolier. Le Premier ministre a également inauguré une extension du complexe sidérurgique de "Tosyali Algérie" prévue sur une superficie de 100 hectares et dédiée à la production du rond à béton. Sa capacité de production est estimée à 2 millions de tonnes par an, ce qui permettra, selon les initiateurs du projet, de réduire les importations de ce matériau de construction et répondra aux besoins des très nombreux chantiers de construction, lancés à Oran et dans toutes les régions du pays. Les différentes parties du complexe entreront graduellement en production jusqu’à la mise en service totale de l’usine, prévue au mois de mars 2018. Dans son intervention, après la présentation du projet, le Premier ministre a invité les responsables du complexe à passer à la phase active de l’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilat. "Notre objectif est de faire de l’Algérie, l’un des plus grands producteurs de fer dans le bassin méditerranéen", a-t-il souligné, assurant que le pays dispose des capacités nécessaires à cet effet.   Une nouvelle raffinerie de sucre pour briser les monopoles A Tafraoui, M. Sellal a lancé mes activités d’une nouvelle raffinerie de sucre appartenant au groupe Berrahal.  D’une capacité de raffinage de 700.000 tonnes/an, ce projet a été réalisée dans la cadre d’un investissement privé de l’ordre de 12 milliards DA, dont 40% en autofinancement et le reste assuré sous forme de crédits bancaires. Dans ce contexte, M. Sellal a souligné l’importance de ce complexe, inscrit dans le cadre de la diversification économique et industrielle en Algérie. Ce complexe permettra d’améliorer la commercialisation du sucre, d’empêcher le monopole sur ce produit de large consommation et de baisser les prix, a-t-il souligné. Le Premier ministre a, par ailleurs, signalé la possibilité d’exporter le sucre, sachant que les besoins du pays varient entre 1,6 et 2 millions de tonnes par an, alors que la production nationale atteindra les 2,5 millions de tonnes avec celle de ce nouveau complexe. Les trois autres projets versés dans ce même créneau sont en cours de réalisation. M. Sellal a demandé à l’investisseur d’exploiter les terres agricoles environnantes dans la production de la betterave sucrière dans la perspective de son exportation. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a enfin inauguré une unité de production des céphalosporines injectables relevant de la Société pharmaceutique algérienne (SOPHAL). Implantée dans la commune de Hassi Ben Okba, à une quinzaine de kilomètres à l’Est d’Oran, cette unité produira les céphalosporines injectables, largement utilisé par les malades. D’un coût global de 2 milliards DA, les travaux de réalisation de cette unité ont été lancés en juillet 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *