Opep-non Opep: l’Algérie engagée à respecter l’accord

  Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a réitéré mercredi à Vienne l’engagement de l’Algérie à soutenir l`accord de l’Opep, en faveur d`une stabilisation durable des marchés pétroliers. L’Algérie tiendra à cet accord et est, à ce titre, engagée à respecter ses engagements, a déclaré M. Guitouni avant la tenue de la réunion ministérielle des pays Opep et non Opep. Il a rappelé le rôle prépondérant qu’a jouée l`Algérie, lors de la réunion de l’Opep en septembre 2016 à Alger, et ce, dans le rapprochement des points de vue entre les pays de l`Opep mais aussi les producteurs non-Opep. Cette initiative est venue de l’Algérie et prise par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika , a-t -il souligné. Le ministre de l'Energie s'est également à Vienne avec son homologue saoudien, Khalid Al Falih. Entrevue durant laquelle, ils ont appelé à maintenir les efforts pour assurer la stabilisation des marchés pétroliers, a indiqué un communiqué de ministère. Les deux parties ont appelé à "maintenir les efforts pour assurer la stabilisation des marchés sur le moyen et long terme", précise la même source. Ils ont évoqué l’évolution des marchés pétroliers qui, selon eux, sont en voie de stabilisation grâce aux efforts menés conjointement par les pays Opep et non Opep, précise la même source. Les deux ministres se sont montrés "satisfaits" des taux de conformité des pays Opep et non Opep signataires de la déclaration de coopération. M. Guitouni et son homologue saoudien ont aussi discuté des voies et moyens pour maintenir le dialogue entre tous les pays producteurs dans un cadre institutionnel afin de préserver l’équilibre du marché et assurer les investissements futurs dans l’industrie pétrolière et ceux au bénéfice, aussi bien des pays producteurs que des pays consommateurs, ajoute le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *