Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Opep : l’Iran soutient la proposition algérienne

La crainte de l’échec de la réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne semble adoucir l’humeur de certains de ses membres qui ont affiché jusque-là des positions fermes. Alors que les doutes se font de plus en plus sentir quant à la possibilité d’un accord sur la réduction de la production de l’Opep, voilà que l’Iran surprend en affichant son soutien à la proposition algérienne laquelle prévoit une baisse de 1,1 million de barils/jour (voir ce lien). Selon l’agence Reuters, le ministre iranien du Pétrole a affirmé mardi à Vienne qu’il était pour un accord « sur les niveaux de production décidés à Alger (voir ce lien)», affichant ainsi son soutien pour la proposition algérienne. Lundi, Bijan Namdar Zanganeh appelait les membres de l'Opep à laisser de côté les rivalités politiques afin de parvenir à un accord. Le ministre a expliqué, à la télévision iranienne publique, que si "l'on prend la réunion de l'Opep à Vienne  du point de vue purement économique, on peut rapidement parvenir à un accord sur un gel de la production à 32,5 ou 33 millions de baril/jour, comme cela a été  décidé en Algérie". Il estimera, cependant, que "si interférence politique il y'a,  il sera difficile d'aboutir à une décision à Vienne... J'espère que le pétrole ne servira pas d'arme politique mercredi à Vienne", faisant référence à ses rivalités avec l'Arabie saoudite.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *