Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Nouveaux mandats de dépôt pour Ouyahia et Yousfi

    L’ancien Premier-ministre Ahmed Ouyahia ainsi que l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi ont été entendus aujourd’hui dans le cadre de l’affaire Mazouz et une nouvelle fois inculpées et placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur près la Cour suprêmes. Selon un communiqué de la Cour suprême, Youcef Yousfi a été entendu en tant qu’accusé par le magistrat instructeur. Il est poursuivi pour octroi d’avantages indus dans le cadre de marchés et de contrats publics non conformes à la réglementation,  dilapidation de deniers publics, abus de fonction, corruption, conflit d’intérêt et blanchiment d’argent. Rappelons dans ce contexte que l’ex-ministre de l’Industrie a déjà été placé en détention provisoire, le 14 juillet dernier, après avoir été entendu dans le cadre de l’affaire Tahkout. Pour Sa part, Ahmed Ouyahia a été entendu aujourd’hui dans le cadre des affaires Mazouz et Melzi, précise un second communiqué de la Cour suprême. Il est poursuivi, pour octroi d’avantages indus, lors de la passation de marchés et de contrats publics non conformes à la réglementation en vigueur, abus de fonction, corruption, dilapidation de deniers publics et blanchiment d’argent ». Le magistrat instructeur a décidé de la liberté provisoire pour l’ex-Premier ministre dans le cadre de l’affaire Melzi et de la détention provisoire dans l’affaire Mazouz. Au final, Ouyahia déjà placé sous mandat de dépôt le 12 juin dernier dans le cadre de l’affaire Haddad, demeurera incarcéré à la prison d’El Harrach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *