Mourad Zemali : « le retour à la retraite à moins de 60 ans est inconcevable »

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a déclaré, jeudi à Sidi Bel-Abbes, que la Caisse nationale de retraite (CNR) "accuse un déficit de 580 milliards DA" et qu’"il est inconcevable de revenir au système de retraite à moins de 60 ans". Lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, au cours de laquelle il a inspecté plusieurs structures dépendant de son secteur, le ministre a souligné que la CNR "vit une situation catastrophique où le montant des pensions a atteint 1.200 milliards DA et accuse un déficit de 580 milliards DA", soulignant qu’il était "inconcevable de revenir au système de retraite à moins de 60 ans." M. Zemali a indiqué, lors d’un point de presse, que le tiers des retraités sont âgés de moins de 60 ans, "ce qui représente presque la masse monétaire du déficit enregistré par la CNR", ajoutant que si le système de la retraite proportionnelle ou la retraite en dessous des 60 ans n’avait pas été appliqué, ce déficit de la caisse n’aurait pas été enregistré. "La wilaya de Sidi Bel-Abbes comprend à elle seule quelque 7.600 retraités dont 50% ont moins de 60 ans et leur moyenne d’âge se situe entre 52 et 53 ans, ce qui est anormale", a déploré le ministre. A ce sujet, il a fait savoir qu’une série de mesures visent à réduire ce déficit budgétaire, à travers des opérations de contrôle du secteur informel et la non déclaration, indiquant qu’une réflexion est actuellement en cours sur la réforme du système de retraite, "une opération qui ne peut être réalisée de façon directe, mais sur le moyen et le long termes". A cette occasion, M. Zemali a salué la décision du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le cadre de Loi de finances 2018, de prévoir une enveloppe budgétaire de 500 milliards DA pour couvrir le déficit de la CNR.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *