Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Montage automobile : Mahdjoub Bedda parle d’importation déguisée

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, a affirmé dimanche à Alger que l'activité de montage de véhicules en Algérie était devenue une forme d'"importation déguisée", ce qui nécessite une révision de la règlementation de cette activité. L'évaluation de la filière du montage de véhicules a fait ressortir qu'il existe ''une forme d'importation déguisée et que le taux d'intégration nationale n'a pas atteint l'objectif escompté", a indiqué M. Bedda, dans une déclaration à la presse en marge de la clôture de la session parlementaire ordinaire de l'année 2016-2017. L'évaluation préliminaire effectuée par le ministère concernant cette activité relève plusieurs dysfonctionnements dont le prix exorbitant des véhicules par rapport aux années précédentes, a précisé le ministre soulignant que le trésor avait des manques à gagner, outre le fait que les projets actuels de montage de véhicules n'avaient pas réussi à créer le  nombre d'emplois fixé. "Il est nécessaire de mettre un terme au mode actuel de production dans ce secteur, étant donné que la majorité des  entreprises de montage de véhicules n'ont pas atteint les objectifs assignés notamment en matière d'intégration nationale", a estimé M. Bedda. La situation actuelle exige la révision du règlement régissant cette activité en vue d'encourager la création de PME spécialisées dans les industries et les services y afférents, a-t-il affirmé.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *