Messahel appelle les Algériens à investir en Afrique et fustige le Maroc

Le ministre des Affaires étrangères, M. Abdelkader Messahel a appelé vendredi  les hommes d’affaires algériens à aller investir en Afrique. Il a rappelé la tenue, au mois de décembre 2016, du Forum africain de l’investissement et qui a abouti à la signature de nombreux accords. Il a estimé que le continent africain recèle de nombreuses opportunités, à l’exemple du secteur de l’énergie où les besoins en électricité et en enfûtage de gaz butane se font ressentir et pour lesquels l’Algérie a lancé plusieurs projets de coopération. Le ministre évoque aussi les opportunités offertes dans des pays comme la Mauritanie dans le secteur de la production halieutique ou au Sénégal grâce à la mise en place prochaine d’un couloir ouvrant grandes les portes de ce marché aux entreprises algériennes.  Le ministre qui a expliqué que grâce aux investissements consentis dans le cadre de la réalisation de la transsaharienne, estime que cette infrastructure ouvre le marché de l’Afrique centrale aux opérateurs algérien grâce notamment à la jonction qui devra se concrétiser dès 2018 avec Lagos au Nigeria et N’Djamena au Tchad. Il a invité les hommes d’affaires algériens à investir dans le transport aérien des marchandises afin de conquérir les marchés africains, où la concurrence des  Chinois, des Turques,  et des Japonais a même réussi à faire décliner la présence européenne.
L’Algérie : le pays où il faut investir en Afrique du Nord
Interpellé par les opérateurs quant à l’absence de banques pouvant assurer l’accompagnement des exportateurs et face aux sollicitations de patrons ayant fait l’analogie avec ce que font certaines banques marocaines pour accompagner les investisseurs du Royaume chérifien  dans la conquête de l’Afrique, le ministre semble s’emporter : « ils ne nous impressionnent pas, ils font dans le blanchiment d’argent du Haschich », lance-t-il. Il demande aussi aux opérateurs de vendre l’image de leur pays, le pays d’Afrique du Nord où il faut faire des affaires. Le ministre rappelle le dernier classement de l’Institut Gallup qui classe l’Algérie dans le top 10 des pays les plus sécurisés au monde.  Il évoque les multiples opportunités d’investissements qu’offre notre pays. «L’Algérie c’est le pays du Doing business en Afrique du Nord », explique-t-il avant d’ajouter qu’à titre comparatif l’Egypte est empêtrée dans des difficultés financières, la Tunisie connaît un regain d’insécurité et le Maroc fait office de « zone de libre- échange où des entreprises françaises ouvrent des usines pour faire travailler quelque Marocains. »  

2 pensées sur “Messahel appelle les Algériens à investir en Afrique et fustige le Maroc

  • 21 octobre 2017 à 14 h 38 min
    Permalink

    Pour mettre l algerie dehors mais de quoi tu parle on est nul part en afrique il est temps a notre président de laisser sa place officiellement et d arrêter de nous mettre des incompétents a des postes clef ce messhel n a meme pas le bac il ne connait pas le fonctionnement du système bancaire .
    Nous avons des jeunes et moins jeunes compétents dans tous les domaines il est temps que ces vieux con nous laisse la place ça évitera le départ de tous les intellectuels de notre pays a l étranger.
    Le Maroc on s en tape au lieu de nous comparer a des pays comme la norvege la suede ou la suisse pour avancer ils font un bloquage sur ce pays ça evite de focaliser sur leurs incompétences et le gaspillage et le pillage qu ils ont fait.

    Répondre
  • 21 octobre 2017 à 11 h 30 min
    Permalink

    Enfin un langage qui sied au Maroc. Ce dernier à laché ses meutes du makhzen qui ne mette pas de gants pour nous insulter. Par ailleurs, son meilleurs conseiller c’est la France, perfide comme toujours. Enfin, je ne serai pas étonné que le makhzen soit derrière les africains qui ont déferlé en Algérie avec un récipient à la main pour faire la manche. Le Maroc aidé de la perfide France voudrait investir l’Afrique en mettant dehors l’Algérie, c’est une vue de l’esprit car l’Algérie c’est l’Afrique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *