Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Manif de députés français à Bejaia : Mélenchon se tromperait-il de pays !

Jean Luc Mélenchon et son parti "La France Insoumise"  ne sont pas contents et l'affichent sur leur page facebook ! Et pour cause, le parti "proteste contre l'interpellation à Bejaïa en Algérie de sa co-présidente Mathilde Panot et de ses accompagnateurs. Dix heures plus tard ils sont placés en séjour surveillé à Alger sans connaître les intentions pour la suite de ceux qui les ont contraints à ce retour sous escorte. Le groupe parlementaire déplore l'interruption forcée du programme de rencontres de Mathilde Panot et de son équipe. Il demande la garantie de leur sûreté et le respect de leur liberté de circuler."  Autre bizarrerie politique qui sent le fromage à plein nez.  « La France Insoumise » veut s’imposer à l’Algérie Indépendante, sommes-nous tentés d’écrire à ce parti français qui vient s’immiscer des affaires d’un pays libre. Cette ingérence ressemble à s’y méprendre à une méprise « temporelle ». L’Algérie n’est plus cette terre lointaine française. M. Jean Luc Mélenchon et les siens, très attendus par les gilets jaunes à Paris, s’oublient en s’aventurant loin de l’hexagone qui n’admet même pas ses émigrés le droit de voter en dépit de leur longue présence sur la terre de Marianne. Mélenchon le « libérateur » s’est fichtrement gouré en pensant « reconquérir » le pays de Ben M’Hidi à partir d’une contrée algeriennement amazigh. Cette ingérence n’honore aucunement ses auteurs venus avec leurs gros sabots battre un pavé sacré qui ne ressemble en rien aux pavés de la capitale française. Alger n’est ni Tripoli et encore moins Baghdâd. Alger, c’est ce pays féroce, farouche et inviolable. Les enfants ont grandis depuis 1832 et veillent sur leur chère patrie.

2 pensées sur “Manif de députés français à Bejaia : Mélenchon se tromperait-il de pays !

  • 3 octobre 2019 à 14 h 07 min
    Permalink

    tres bel article.Merci a son auteur.
    Ce Melenchon ayant perdu sa côte dans son pays, cherche à se faire valoir en Algérie.plutot, semer la pagaille.
    D » De quoi je me mêle »?
    Selon sa logique, les députés algériens etaient du se rendre en France soutenir les gilets jaunes.
    Il aurait dû les appeler pour ça.
    En ts cas, espérons quand même que cette députée et ses acolytes aient passé un bon séjour dans leurs chambres d’ hôtel à Alger .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *