Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Logement public locatif : vers l’implication du secteur privé

Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Youcef Cherfa a annoncé, mardi à Alger, qu'une nouvelle formule de logement destinée à la location en partenariat avec le secteur privé était en cours de préparation. Selon l’agence de presse officielle, le ministre a indiqué lors  d'une rencontre d'évaluation du bilan de son secteur, que "l'élaboration de nouveaux mécanismes de partenariat entre les secteurs public et privé en matière de logement a été entamée à l'effet de réaliser des projets destinés à la location". La préparation de cette formule exige de trouver des partenaires du secteur privé et les financements nécessaires et de fixer les conditions d'accès, a précisé le premier responsable du secteur. Vu la conjoncture actuelle de notre économie, le plan d'action du gouvernement a chargé le secteur à moyen et long termes "de développer de nouveaux mécanismes de financement et de promotion du partenariat public-privé", a indiqué le ministre. S'agissant du financement des projets de logement, M. Cherfa a affirmé que "les programmes n'enregistrent actuellement aucune difficulté", ajoutant qu'il n'y a pas de factures en suspens.  "L'obstacle financier a causé le retard du lancement de plusieurs projets durant le premier semestre, mais nous sommes actuellement capables de poursuivre le programme de logements avec aisance vu que nous avons bénéficié d'une allocation budgétaire jusqu'à la fin de l'année d'une valeur de 125 milliards DA". Cela s'ajoute à l'enveloppe financière consommée durant le premier semestre 2017 estimée à plus de 241 milliards de DA. Il a, dans ce contexte, indiqué que la valeur des factures payées relatives aux projets AADL pour la période allant du 8 au 15 juillet en cours ont atteint, à elles seules, 11 milliards de DA outre une enveloppe de 15 milliards de DA pour le logement rural durant cette même période. Outre la levée des obstacles financiers, une importante assiette foncière a été mise à la disposition du secteur de l'Habitat, ce qui facilitera le lancement des projets programmés restants. Le ministre de l'Habitat a indiqué que son département comptait livrer près de 300.000 logements en 2017, soulignant la nécessité d'accélérer la cadence de réalisation pour honorer les engagements du secteur.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *