LES RECOUVREMENTS DOUANIERS BOOSTES PAR LA BAISSE DU DINAR

  Les recouvrements douaniers ont enregistré une hausse de près de 10 % durant le premier trimestre de l’année 2016. Selon les données publiées par le Centre national de l’information et des statistiques relevant des douanes algériennes, les recouvrements ont augmenté de 9,79%, passant de 231,48 milliards DA durant le premier trimestre 2015 à 254,14 milliards DA au cours du premier trimestre de l’année 2016. Un fait qui paraît étrange lorsqu’on sait les mesures prises par le gouvernement pour limiter les importations. L’administration douanière met ainsi en avant la mise en œuvre depuis la début de l’année en cours, des licences d’importation pour trois produits (ronds à béton, ciment et véhicules) ainsi que pour les contingents tarifaires prévus par l’accord d’association Algérie -UE. Elle évoque aussi une baisse de 13,04 % de la valeur des importations exprimés en dollars. Une situation qui ne s’expliquer que par la dépréciation continue du dinar qui a perdu plus du quart de sa valeur depuis juin 2014. La valeur des importations exprimée en dinars a, d’ailleurs, inscrit une hausse de 0,59 %. L’administration douanière évoque aussi un manque à gagner de 17 Milliards DA découlant de la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne. Les recettes douanières ont été cependant alimentées par une forte hausse de la Taxe sur les huiles (+82 %), la taxe sanitaire sur les viandes (+62 %, de la taxe sur les carburants (+51%) et la taxe sur les céréales et les légumes secs (+38 %)  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *