L’opposition exige l’application de l’article 102 de la Constitution

Louiza Hanoune, les partis ainsi que des personnalités politiques appellent à l’application de l’article 102 de la Constitution et déclarer la vacance de la présidence de la République. Dans une conférence animée, ce lundi au siège du PT, Louiza Hanoune s’adresse « à ceux qui ont déposé la candidature d’Abdelaziz Bouteflika d’annoncer l’incapacité de celui-ci, induisant son départ dans le calme et éviter de précipiter le pays dans le danger ». La SG du parti des travailleurs somme « ceux qui parlent en son nom et décident à la place de Bouteflika, ceux qui ont osé le porter à la candidature, méprisant la volonté de la majorité qui est sortie manifester massivement contre le 5eme mandat, depuis le 22 février demandant le départ de tout le régime, d’annoncer son incapacité et l’écarter des présidentielles. » Le même ton est donné par l’opposition qui s’est réunie ce lundi au siège du FJD de cheikh Abdellah Djaballah. Les partis, dont Talaie el houriyat de Ali Benflis et la formation de Nourredine Bahbouh ainsi que des personnalités politiques ont demandé l’application de l’article 102 de la Constitution et le report des élections présidentielles prévues le 18 avril prochain. Au terme de cette troisième réunion consultative, les participants ont tenu à affirmer leur rejet du 5eme mandat et d’avertir les autorités qu’elles devront assumer leurs responsabilités devant l’histoire concernant ce que leur entêtement à promouvoir le 5 eme mandat risque de provoquer. Un communiqué conjoint a été rendu public.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *