Les journées 10-13 septembre proclamés semaine de l’Algérie à Washington DC

Le maire de Washington DC, Muriel Bowser, a proclamé lundi les journées du 10 au 13 septembre, semaine de l’Algérie dans la capitale fédérale américaine. Ces journées qui coïncident avec la célébration du mois de l’héritage africain dans le District of Columbia qui abrite la capitale Washington DC, devraient renforcer de manière significative le patrimoine africain et promouvoir les relations de l’Algérie avec Washington DC ainsi qu’avec l’ensemble des Etats américains, écrit le Mayor Muriel Bowser dans sa proclamation. Outre l’exposition de produits algériens, la manifestation permettra de découvrir les nombreuses facettes de la culture algérienne, selon le maire qui n’a pas manqué de rappeler la contribution de la communauté algérienne, établie à Washington, au développement économique de la capitale fédérale et son rôle dans la promotion de la diversité culturelle de la ville. Lundi, les autorités de la capitale fédérale, présents au coup d’envoi de cette manifestation, ont apporté leur soutien à l’organisation de cette semaine qui, par ailleurs, a fait la part belle au volet économique. Une quarantaine d’entreprises nationales, dont des leaders du marché algérien de l’électronique, de l’agroalimentaire et du tourisme, participent à cet événement avec l’ambition affichée d’accéder au marché américain qui demeure très attractif aux compagnies étrangères. Intervenant lors de l’inauguration de cette manifestation, l’ambassadrice Joan Polaschik, première sous-secrétaire d’Etat adjoint par intérim au proche Orient, a réitéré la volonté de l’administration américaine d’encourager la coopération et le commerce bilatéral entre les deux pays. Cette semaine, première du genre organisée aux Etats-Unis, devrait renforcer les réseaux existants en matière économique et commercial et aider à découvrir de nouvelles opportunités d’investissement, a-t-elle relevé. L’entreprise algérienne Satrex, propriétaire de la marque IRIS serait le premier producteur de la téléphonie mobile à accéder au marché américain. Satrex, spécialisée également dans l’électroménager et les produits informatiques devrait signer mardi un contrat de commercialisation avec l’entreprise américaine KVS Import Solutions, a indiqué son directeur général adjoint, Djamel Guidoum à l’APS. L’accord va permettre à KVS Import Solutions, spécialisée dans les ventes en ligne, de commercialiser les smartphones Iris aux Etats-Unis, selon ce responsable. Satrex qui entame ainsi sa conquête des Etats-Unis, se prépare déjà pour accélérer l’adaptation de ses smartphones aux spécificités techniques du marché américain.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *