Les journalistes de la Radio nationale dénoncent la censure

Meriem Abdou semble avoir fait des émules au sein de sa corporation. La courageuse rédactrice en chef de la chaine III de la Radio Algérienne a préféré démissionner de son poste pour dénoncer la censure au sein du service public. Ce sont plusieurs journalistes de l’ex RTA qui se sont exprimés, ce mardi matin, à leur tour, pour dénoncer les tentatives de musèlement de la presse parlée publique. Scandant « non à la censure » les journalistes de la Radio algérienne comptent briser l’embargo sur l’information.

Publiée par Chabane Nait Mebarek sur Mardi 26 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *