Le roi du Maroc propose à l’Algérie un dialogue « direct et franc »

  Le roi du Maroc a appelé mardi l'Algérie à un dialogue "direct et franc.  Selon AFP, Mohamed VI a proposé dans un discours télévisé coïncidant avec les 60 ans de la Conférence de Tanger, mais aussi les 43 ans de la Marche verte, la création d’un "mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation" pour "dépasser les différends" entre les deux voisins. Et d’ajouter que "le Maroc est ouvert à d’éventuelles propositions et initiatives émanant de l’Algérie" pour asseoir les relations entre les deux pays "sur de solides bases de confiance, de solidarité et de bon voisinage". L’AFP qui cite un haut responsable gouvernemental marocain explique que le nouveau mécanisme permettrait de discuter "sans tabou" de toutes les questions bilatérales en suspens et de « mettre tous les griefs sur la table: la drogue, la contrebande, la question du Sahara occidental, les faits historiques non clarifiés, les conventions non respectées ». Il s’agit aussi d’identifier les projets de coopération bilatérale "dans des domaines clefs comme la sécurité" et de coordonner les actions sur les questions plus globales comme la migration et le terrorisme, selon la même source. Ce n’est pas la première fois le voisin chérifien lance un appel du pied à l’Algérie. Reste à savoir si ce n’est pas une énième manœuvre.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *