Le Président Tebboune charge le Pr Ahmed Laraba de présider la commission d’amendement de la Constitution

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a reçu mercredi à Alger le professeur universitaire et membre de la Commission du droit international à l'Organisation des Nations Unies (ONU), Ahmed Laraba qu'il a chargé de présider le comité d'experts chargé de formuler des propositions pour une révision constitutionnelle.

L'audience s'est déroulée en présence du directeur de cabinet de la présidence de la République, Noureddine Ayadi et du ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd.

"J'ai été reçu par le Président de la République qui m'a honoré de présider le comité d'experts chargé de formuler des propositions pour une révision constitutionnelle, et le remercie pour la confiance qui l'a placée en ma personne", a déclaré M. Laraba à la presse au terme de cette audience.

Précisant que le comité se compose de "compétences nationales dans le domaine juridique, notamment en droit constitutionnel", M. Laraba a indiqué qu'il y aura d'autres occasions pour donner davantage de détails sur la mission confiée aux membres de ce comité.

Composante du Comité d'experts chargé de formuler des propositions pour une révision constitutionnelle

Le Comité est présidé par M. Ahmed Laraba, professeur de Droit international public, membre de la Commission du Droit international de l'ONU. Le Rapporteur général du Comité est M. Walid Laggoune, professeur de Droit public, Université d'Alger.

Les autres membres sont:

- M. Abdelkader Ghaitaoui, professeur de Droit, Université d'Adrar.

- Mme Souad Ghaouti, professeure de Droit, Université d'Alger.

- M. Bachir Yelles Chaouche, professeur de Droit, Université d'Oran.

- M. Mostapha Kharradji, professeur de Droit, Université de Sidi-Bel-abbès.

- Mme Maya Sahli, professeure de Droit, Université d'Alger, membre de la

Commission africaine des Droits de l'Homme.

- M. Abdelhak Morsli, professeur de Droit, Université de Tamanrasset.

- M. Naceredine Bentifour, professeur de Droit, Université de Tlemcen.

- Mme Djazia Sach Lecheheb, professeure de Droit, Université de Sétif.

- Mme Samia Samry, professeure de Droit, Université d'Alger.

- M. Karim Khelfan, professeur de Droit, Université de Tizi-Ouzou.

- Mme Zahia Moussa, professeure de Droit, Université de Constantine.

- M. Abderrahmane Bendjilali, maître de conférences, Université de Khemis Meliana.

- Mme Nabila Ladraa, maître de conférences, Université de Tipaza.

- M. Mosbah Omenass, maître de conférences, Université d'Alger.

- M. Fatsah Ouguergouz, docteur de Droit, Genève, ancien juge à la Cour africaine des Droits de l'Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *