Le Président Bouteflika plaide pour un front populaire pour immuniser l’Algérie contre les risques externes

  président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé, dimanche à Alger, que l'immunisation de l'Algérie contre les risques externes requiert un front populaire, pétri du sens du patriotisme et du souci de la préservation de l’Algérie. Dans un message à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse, le chef de l'Etat a indiqué que "nous avons en l’Armée nationale populaire (ANP) (...), une Armée dévouée au service de la patrie et de ses missions constitutionnelles", mais que "l'immunisation de l’Algérie contre les risques externes implique un front populaire, pétri du sens du patriotisme et du souci de la préservation de l’Algérie contre tout dérapage ou atteinte". "Nous devons être attachés à notre intégrité territoriale et soucieux de la protection de notre société contre les complots ou les manœuvres politiciens, malheureusement nombreux, chaque fois que notre pays a rendez-vous avec une importante échéance politique", a soutenu le Président Bouteflika dans ce sens. Evoquant les défis auxquels est confronté l'Algérie, M. Bouteflika a estimé que "si aujourd’hui, et Dieu merci, nous vivons dans la paix et la sécurité, nous évoluons également dans un environnement régional caractérisé par de multiples crises et conflits ainsi que par les fléaux du terrorisme abject, du crime transfrontalier et du trafic d’armes et de drogues", soulignant que ce sont des "dangers qui menacent notre société et requièrent de notre part vigilance et mobilisation pour préserver l’intégrité de notre peuple et de notre patrie". Quant au thème "Le vivre ensemble en paix", retenu cette année pour la célébration de la Journée nationale de la presse, le chef de l'Etat a déclaré que c'est là "un noble et louable objectif dont l'Algérie a porté l'étendard dans le concert des nations". "Aujourd'hui que nous jouissons de paix et de sécurité, notre patrie attend de nous de la servir avec dévouement et abnégation, d'agir pour la manifestation de la vérité au service du pays et de son peuple et de veiller à la préservation de son intégrité, et à la sensibilisation à l'importance de sa sauvegarde", a-t-il ajouté. Affirmant que "l'Algérie, à l'instar de plusieurs pays émergeants, fait face à des défis majeurs dans le domaine économique, essentiellement celui de sortir de la dépendance excessive aux hydrocarbures", le président Bouteflika a appelé, à ce propos, la société algérienne "à davantage d'efforts pour une meilleure rentabilité de l'économie nationale à travers d'inéluctables réformes, des réformes qui demeurent attacher à la justice sociale et à la solidarité nationale", a-t-il conclu.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *