Le parti Jil Jadid soutient le principe du dialogue

 Le président de Jil Jadid, Sofiane Djilali, a souligné mardi à Alger que son parti "a toujours défendu le principe du dialogue" en ajoutant s'attendre à des "gestes forts" de la part du Président élu, Abdelmadjid Tebboune.
Lors d’une conférence de presse qu’il animée au siège de son parti, Djilali Sofiane a rappelé que Jil Jadid "n’a soutenu  aucun candidat durant la présidentielle du 12 décembre. Cependant, conscients de la complexité de la situation que traverse le pays, nous interagirons avec responsabilité avec le nouveau président de la République". "Nous aurons à prendre position, en toute indépendance, sur les différents sujets", a-t-il relevé, soulignant que sa formation politique "jugera, au fur et à mesure, des actes concrets que décideront les autorités, notamment en ce qui concerne la construction d'un Etat de droit et de la démocratie". Soulignant que son parti "a toujours défendu le principe du dialogue", il a estimé que le mouvement populaire "a permis de démanteler un régime corrompu et dangereux pour leur peuple, et ce dans un pacifisme admirable". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *