Le ministère de l’Intérieur désavoue le wali de Mostaganem

La sortie peu glorifiante du wali de Mostaganem qui s'est illustré par une attitude "méprisante", en balançant aux citoyens venus lui traduire leurs préoccupations, des mots insensés a suscité l'ire des algériens et a enflammé les réseaux sociaux. Ce geste maladroit a nécessité la réaction des pouvoirs publics qui ont réagit via les services du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales qui a exprimé, à travers un communiqué,  sa désapprobation , rappelant  aux fonctionnaires qu'ils sont "au service du citoyen "!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *