Le MDN dénonce « une tentative de désinformation avérée » d’une certaine presse

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a dénoncé mercredi "une tentative de désinformation avérée" de certains titres de la presse nationale, démentant "les allégations rapportées" par ces titres. "Dans leurs éditions de ce mercredi 24 avril 2019, et dans une tentative de désinformation avérée, quelques titres de la presse nationale ont présenté des lectures erronées du communiqué du ministère de la Défense nationale relatif à l’allocution prononcée, mardi 23 avril 2019, par Monsieur le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-Ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, devant les cadres de la 1ère Région militaire", a écrit le MDN dans une mise au point. Le MDN, a-t-il poursuivi, "dément catégoriquement les allégations rapportées par les rédacteurs de ces articles diffamatoires, notamment en ce qui concerne les pseudos +injonctions+ du vice-ministre de la Défense nationale dans l’ouverture des dossiers liés à la corruption et en matière de gestion de la période de transition politique". Exprimant son "étonnement" face à "cette interprétation malintentionnée", le MDN a "réitéré la ferme détermination de l’Armée nationale populaire à accomplir ses missions dans le cadre constitutionnel". "Et, c’est dans cet esprit de devoir national, que s’inscrit l’engagement de Monsieur le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire à garantir la sécurité de nos concitoyens dans leurs marches pacifiques, l’accompagnement du mouvement populaire dans son œuvre de construction démocratique et offrir des garanties suffisantes aux instances judiciaires pour le libre exercice de leurs fonctions sans contraintes ni pressions, notamment en terme de lutte contre la corruption et de dilapidation des deniers publics", a-t-il assuré. Le MDN qui a "dénoncé avec force ce genre de manipulations médiatiques", a affirmé qu'il "se réserve le droit de recourir aux voies légales pour mettre fin à ces campagnes de désinformation de l’opinion publique". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *